26.9 C
Dzaoudzi
mardi 9 août 2022
AccueilorangeFin de conflit chez les pompiers : « Nous avons été entendus sur toutes...

Fin de conflit chez les pompiers : « Nous avons été entendus sur toutes les revendications »

Nous avions parlé de position difficile à tenir pour la présidente du Conseil d’administration du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours), Moinécha Soumaila va pouvoir souffler, les sapeurs pompiers ont cessé la grève qu’ils avaient entamée le mois dernier.

Un protocole de fin de conflit a été signé ce vendredi à la Case Rocher, donc chez le préfet. Étonnant pour un service départemental, mais que nous explique Bouchourani Colo, Fédération autonome SPP/PATS et porte-parole de l’intersyndicale : « Dès le début du mouvement, le préfet Colombet a sollicité la Direction générale de la Sécurité civile, et je l’en remercie. Les deux missionnaires ont rendu leurs conclusions qui ont permis de déboucher sur cet accord. » Les élus Moinécha Soumaïla et Ali Debré Combo étaient présents.

Le premier point est sensible puisqu’il porte sur le départ du directeur Fabrice Terrien auquel ils reprochent un manque de dialogue sur le fond. « Nous avons été compris sur l’ensemble du problème, les discussions sont en cours entre le préfet, les élus et l’intéressé », rapporte Bouchourani Colo.

Les forces de l’ordre au secours des pompiers

Pompiers et gendarmerie de concert lors des interventions

La sécurisation des casernes a été entérinée par le préfet, quant à l’encadrement sécuritaire lors de leurs déplacements, les deux missionnaires de la DG Sécurité civile ont pointé l’urgence de le mettre en place, « nous serons accompagnés par la police ou la gendarmerie en fonction de la zone d’intervention. »

Il est heureux que le dernier point ait été satisfait, on se demande comment il peut encore faire l’objet de discussions, puisqu’il s’agit de formation : « Nous réclamons haut et fort d’être en capacité d’assurer nos missions par la mise en place d’une vraie politique de formation. Un plan va être mis en place sur 10 ans, notamment avec immersion en métropole. »

Un conflit qui a duré, avec un point d’orgue dans la violence devant le conseil départemental ce jeudi, et dont il faut tirer des conséquences : « On n’a pas compris pourquoi la direction était sourde à nos doléances, et pourquoi nos politiques ne nous ont pas représentés. Il y a eu une prise de conscience, c’est le plus important. Désormais, il faut aller de l’avant. »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Décès dans la communauté étudiante mahoraise : anatomie d’un système en...

139533
La semaine passée, deux étudiants mahorais en métropole sont décédés. Deux sombres évènements révélateurs des grandes difficultés rencontrées par les étudiants mahorais dans l'Hexagone, avec près de 90% d'échec en première année. A l'occasion du forum de la mobilité organisé Emanciper Mayotte vendredi dernier, le fondateur de l'association nous en dit plus.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com