22.9 C
Dzaoudzi
mardi 5 juillet 2022
AccueilEconomiePénurie d’eau : « Les besoins dépassent la capacité de production »

Pénurie d’eau : « Les besoins dépassent la capacité de production »

L’arrêté préfectoral a ravivé le spectre des coupures d’eau d’il y a 4 ans. L’heure était aux conseils d’économie à l’ARS ce 21 août avec en filigrane des responsabilités pointées.

Ce vendredi matin, l’ARS de Mayotte dressait un double point sur les sujets qui font l’actualité : l’eau et le Covid. Le premier est doublement crucial, puisqu’il permet entre autre de venir à bout du second avec un lavage des mains comme premier réflexe avant même que nous ayons disposé de masques. Son usage a été restreint par arrêté préfectoral ce 17 août.

La situation tient en deux chiffres : la production de 35.000 m3 d’eau par jour ne couvre pas les besoins quotidiens de 36.000 m3 d’eau. Plusieurs explications à cela, livre Julien Thiria, Directeur de la Santé publique à l’Agence de Santé de Mayotte. La consommation augmente chaque année, « elle a pris 30% en 6 ans », de 2013 à 2019. Et l’épisode Covid n’a fait qu’accentuer ce phénomène, avec « l’accent mis sur l’hygiène et le lavage des mains ».

Mais l’ARS contre les arguments de ceux qui font porter le chapeau à l’immigration clandestine et aux rampes d’eau installées pour les quartiers insalubres : « Nous sommes bien placés pour le savoir, c’est l’ARS qui paie ces factures ! Les rampes d’eau, avec 180m3 par jour, et les bornes fontaine monétiques, 250 m3, ne représentent que moins de 1% de la consommation, alors qu’elles approvisionnent 30% de la population. Les rampes que nous allons continuer à installer sous la forme de 80 raccordements à un compteur d’eau, permettent donc au contraire de maintenir les conditions d’hygiène minimales en cas de coupure d’eau. »

Reprise en main du SMEAM

ARS, Mayotte
Julien Thiria rapportait les prévisions d’une saison de pluies tardive par Météo France

Si la production d’eau est contrainte, on en connaît les raisons. Depuis la crise de l’eau en 2016-2017, les responsabilités du Syndicat des Eaux, Sieam, désormais SMEAM ont été largement pointées pour le déficit en investissement. Les capacités de stockage sont insuffisantes, et on ne peut que se réjouir de la reprise en main du syndicat par Fahardine Ahamada, l’homme fort de Bandraboua, commune la mieux gérée de Mayotte au temps où l’édile y siégeait.

Les travaux en cours de rehausse de la retenue collinaire de Combani ne sont pas terminés, et ont imposé une vidange qui a empêché son remplissage à 100%. « Il faut donc commencer à restreindre sérieusement notre usage de l’eau. Chaque geste d’économie nous fait gagner des jours de consommation en plus », encourage Dominique Voynet, Directrice de l’ARS.

L’arrêté préfectoral prend effet ce lundi, il interdit les lavage des véhicules, des bateaux de plaisance, l’arrosage des jardins et pelouse et le remplissage des piscines. Les gros consommateurs que sont les industriels et les administrations sont priés de diffuser ces consignes d’économies auprès de leur personnel.

Des citernes pour les scolaires

Des citernes en renfort dans les établissements scolaires

Certains établissements comme le CHM, le centre de dialyse ou les établissements médico-sociaux sont priorisés, « mais certains dispensaires n’ont que un ou deux jours d’autonomie ».

Quant aux écoles, et à l’impératif de lavage des mains nécessité par la crise sanitaire, nous avons contacté le recteur Gilles Halbout, qui n’a pas attendu la publication de l’arrêté préfectoral pour agir : « Compte tenu des interrogations sur la question, j’ai demandé dès le mois de février une étude pour cerner la desserte en eau des établissements scolaires. Nous avons en conséquence commandé des citernes pour que les établissements qui seraient touchés puissent tenir au moins un jour en autonomie ».

Le stockage des eaux de pluies reste conseillé pour les besoins extérieurs, « son utilisation pour les toilettes nécessiterait un branchement à part ce qui est peu envisageable », répond l’ARS.

A chacun de surveiller la bonne utilisation de ses robinets donc, en attendant que les relances de forages inscrites au Plan urgence eau 2017 de 25 millions d’euros, et que la remise en route de l’usine de dessalement, promise par Vinci au préfet pour juin dernier, accroissent la production.

Alors que les deux tiers de la production en eau viennent des retenues collinaires, nous n’irons pas jusqu’à compter sur l’émergence de la 3ème infrastructure, ce serait pure produit de notre imagination…

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

L’OFII pleinement opérationnel à Mayotte pour assurer l’intégration des étrangers régularisés

139530
Ce lundi s’est tenue l’inauguration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration à Mayotte au sein de l’espace Coralium à Kaweni. Présent à l’occasion, son directeur général n’a pas manqué de rappeler les missions de l’OFII dans le cadre du Contrat d’intégration républicain. 12 agents sont désormais en mesure de faire les suivis nécessaires.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Elisabeth Borne, Mayotte, projet de loi pouvoir d'achat, Issa Abdou

Issa Abdou replace les enjeux de Mayotte au cœur du projet de loi « Pouvoir...

139530
Battu au 2ème tour dans la circonscription sud par le député sortant Mansour Kamardine, c’est peu de dire qu’Issa Issa Abdou se préparait à ces élections législatives. Il n’a d’ailleurs pas tout à fait tourné la page si l’on en croit le courrier qu’il vient d’adresser à la première ministre Elisabeth Borne, une liste de demandes pour que Mayotte figure en bonne place dans la prochaine loi « Pouvoir d’achat »
Gérald Darmanin, Mayotte, Outre-mer

Le ministère de l’Intérieur reprend le portefeuille des outre-mer

139530
Le nouveau gouvernement d’Elisabeth Borne a été dévoilé ce lundi 4 juillet par un communiqué de l’Elysée. L’outre-mer est absorbé dans le ministère de l’intérieur, comme une réponse sécuritaire au défi de ces territoires.

Mairie de Bouéni : dernières sommations avant un éventuel préavis de grève

139530
Le syndicat SNUTER FSU, dans un courrier adressé au maire de Bouéni vendredi dernier, a fait savoir qu’il souhaitait une « négociation préalable avant dépôt de préavis de grève ». Le syndicat demande «...

Susciter le débat et l’échange, le pari réussi du premier festival durable de Mayotte

139530
Aux abords de Musical plage ce samedi, l’ambiance festive était de mise. L’association Yes We Can Nette organisait son premier festival éco musical. Malgré l’absence de la délégation sénatoriale, dont la présence était attendue pour aborder la problématique de la gestion des déchets dans les territoires ultramarins, le sujet n’en est pas moins resté central.
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139530
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com