24.9 C
Dzaoudzi
mardi 9 août 2022
AccueilorangeCovid-19 : le point sur les clusters

Covid-19 : le point sur les clusters

Nous avons fait un point avec l’ARS sur ces groupements où gravite le Covid et fait monter les taux de positivité en flèche. Il y en a 3 connus à Mayotte, un 4ème en cours de dépistage.

C’est un anglicisme banni par certains qui lui préfèrent à raison le terme français de foyer épidémique. Mais il est communément admis dans les correspondances scientifiques, nous utiliserons donc l’un comme l’autre. Jusqu’à ce que l’on revienne sur les matchs de « balle au pied »…

Tout d’abord, et comme l’a indiqué l’ARS Mayotte, tout le monde peut attraper le Covid. Il attend peut-être le rédacteur de cette chronique au détour d’un rayon de supermarché, et stigmatiser son porteur serait équivalent à bannir d’un groupe le porteur de la grippe, mauvais pour son moral. Les seules précautions à avoir sont donc celles qui sont énoncés dans des consignes et des clips de l’ARS : porter le masque, éternuer dans son coude, toucher le moins de choses possibles à l’extérieur de la maison, se laver les mains et le visage au savon.

Alors que l’épidémie est toujours en cours, il faut se pencher sur son mode de diffusion. “L’enjeu majeur de la surveillance épidémiologique est désormais celui de la détection précoce des clusters pour assurer l’application de mesures de contrôle immédiates”, indique Santé publique France dans son dernier bulletin.

Covid, Mayotte, shimaore
Les consignes des gestes barrière

Le premier gros cluster identifié fut celui du centre pénitentiaire, il y a deux semaines. Lors d’un point réalisé ce vendredi, 478 personnes avaient été testées. Sur 328 détenus, 186 étaient positifs, et sur 150 personnel pénitentiaire, 34 l’étaient. Depuis le dépistage massif, 3 nouveaux cas sont devenus positifs. Soit, 223 malades du Covid à la prison, donnant donc un taux de positivité de prés de 47%. On comprend la flambée des statistiques. Le travail de l’ARS porte sur la rupture des chaines de transmission, notamment lorsque les surveillants rentrent chez eux.

Autre foyer, le centre de dialyse Maydia. Depuis début avril, 27 personnes dialysées et 4 professionnels ont été testées positifs, sur 113 personnes prélevées dont 39 Professionnels de Santé. Soit un taux de positivité de 27%. Certains prélèvements sont encore en cours.
Chez les pompiers de Longoni, 23 ont été testés, et 4 se sont révélés positifs. On est à la limite du cluster, qui se définit par 3 cas recensés dans une limite de 7 jours.

L’ARS indique qu’un dépistage est en cours dans le secteur des transports sanitaires. Et Santé Publique France indique que “aucun nouveau cluster n’a été signalé depuis le 23 mai”.

Intéressantes en données brutes, ces éléments sont des plus utiles quand ils sont décortiqués lors de la communication sur les cas quotidiens, pour connaître leur influence sur l’épidémie en cours. L’ARS nous indique y travailler.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Dzaoudzi ce mercredi 10 août de 9 h...

139532
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers de la commune de Dzaoudzi qu'il est "dans l'obligation de couper la distribution d'eau...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139532
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139532
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139532
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139532
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139532
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com