27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEconomieLe conseil portuaire met en évidence les manquements de MCG

Le conseil portuaire met en évidence les manquements de MCG

« Au regard du contexte, le conseil portuaire s’est bien passé ! » De l’avis de la majorité des acteurs, hormis Jacques Martial Henry le chargé de mission du délégataire MCG qui conteste toujours la présidence de Sidi Mohamed, beaucoup de points ont pu être abordés. Un comité des usagers commerciaux va être créé.

Réunissant 11 membres, MCG, la CCI, CMA CGM et des usagers du port, avec comme invités le Sous-préfet en charge des affaires régionales (SGAR), et François Marendet conseil de la préfecture et du conseil départemental, le conseil portuaire a commencé à 9h et s’est terminé vers 13h30 ce mercredi.

Parmi les points importants, figurait toujours l’attente de documents comptables, « nous n’avons pas eu l’année 2018, et nous ne savons pas si les précédents ont été certifiés par un commissaire aux comptes », rapporte Norbert Martinez, président de l’Union Maritime de Mayotte. Ils seront demandés lors du prochain conseil portuaire qui devrait se tenir autour du 20 novembre.

Les statistiques du port, portant notamment sur le volume de marchandises travaillées, « ne sont pas fournies par MCG, ou quand elles le sont, elles ne correspondant pas à celles des compagnies maritimes ou aux douanes ».

En ce qui concerne les tarifs élevés des prestations du délégataire, ils avaient été validés par le conseil départemental qui reprenait l’avis favorable du tribunal en janvier dernier. « Mais en l’absence de bilan et de statistiques, il est difficile de valider un quelconque tarif. » Lors du prochain conseil portuaire, ils seront étudiés chapitre par chapitre, et validés par une décision commune.

La SMART occupe enfin légalement le port

La SMART occupe désormais légalement le port

Pour ce faire, et c’est une nouveauté, un Comité des usagers commerciaux sera créé et se réunira avec le conseil départemental en amont pour préparer les délibérations des prochains conseil portuaires. Ils seront 7 à siéger, 4 de la CCI, un pour la CMA CGM, un pour le pilotage maritime et un pour la SMART, auxquels se joindront donc un représentant de l’Etat et un pour le conseil départemental.

La grande avancée, c’est l’adoption du projet de convention pour une mise à disposition des grutiers de la SMART à MCG, qu’a approuvé la SMART, qui s’est enfin vue remettre un schéma-type d’Autorisation d’occupation Temporaire (AOT), ce que lui refusait jusqu’alors MCG, la plaçant dans une position délicate d’occupation illégale au port. Un acte pour l’instant symbolique, “ces avancées se feront sous condition de la validation par le comité des usagers commerciaux”, rectifie Jean-Claude Henry, gérant de la SMART.

Comme en écho à tous ces errements, le préfet Jean-François Colombet interviewé sur Mayotte la 1ère lors de l’émission Place publique, déclarait à une minute de la fin : « Sur le port, la loi n’est pas respectée (…) Il y a une distorsion énorme entre les entreprises qui travaillent sur le port. » Avec cette déclaration forte, l’Etat va-t-il reprendre les choses en main ?

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139525
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139525
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139525
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139525
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139525
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139525
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com