32.9 C
Dzaoudzi
mardi 16 avril 2024
AccueilAfriqueCyclone Kenneth, un bilan terrible aux Comores et au Mozambique

Cyclone Kenneth, un bilan terrible aux Comores et au Mozambique

Une dizaine de morts sont à déplorer en Union des Comores et au Mozambique après le passage du cyclone Kenneth qui n'a fait qu'effleurer l'île de Mayotte. Le bilan est encore incertain mais pourrait s'alourdir.

Un premier bilan dramatique du cyclone Kenneth a été dressé samedi 27 avril par le gouvernement comorien. Il faisait état de quatre morts dans le pays, 182 blessés et 15000 “déplacés”. Des villages entiers ont été détruits. Le Figaro évoque 700 sans-abri.
Mais ce bilan reste incertain et pourrait être plus lourd encore. Selon des chiffres de la Sécurité civile cités par France Info, le bilan s’établissait samedi à 8 morts, dont 5 en Grande Comore, l’île la plus violemment touchée par le cyclone, et 3 à Anjouan. En outre, plus de la moitié des plantations agricoles aurait été ravagée par les vents violents à Anjouan. Ce taux de destruction atteindrait même 77% à Mohéli, où aucun décès n’a encore été répertorié.

L’aide internationale s’organise

Un communiqué des Comores faisant état de quatre morts

Le Mozambique a lui aussi été très violemment touché par le cyclone Kenneth, avec des vents de près de 280km/h. Le pays de la côte est de l’Afrique dénombre cinq décès liés au passage de Kenneth sur son littoral et la destruction de plus de 3300 maisons. L’ONU dénombre plus de 1000 “déplacés”. Le pays avait déjà été très durement touché en mars par le cyclone Idai qui avait pris naissance dans le sud du Canal du Mozambique et qui a fait plus d’un millier de victimes, notamment dans la ville côtière de Beira, totalement submergée. D’importants moyens avaient été déployés pour apporter l’aide humanitaire nécessaire sur place, notamment depuis Mayotte via le porte-hélicoptère Tonnerre.
La solidarité internationale s’organise donc désormais pour le nord du Mozambique et l’Union des Comores. L’ONU a d’ores et déjà débloqué une aide de 13 millions de dollars sur son fonds d’urgence. Le Programme Alimentaire Mondial avait déjà “positionné 500 tonnes d’aide alimentaire sur le terrain” qui ont commencé à être déployées ce week-end. Selon l’UNICEF, 1,4 million d’enfants sont “dans le besoin” après le passage des deux cyclones au Mozambique.

L’ONU appelle à un sursaut de mobilisation et à des “moyens supplémentaires” pour faire face aux conséquences de Kenneth aux Comores et au Mozambique.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...