27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilorangeTemps d’intervention, état du service : le nouveau colonel des pompiers veut...

Temps d’intervention, état du service : le nouveau colonel des pompiers veut co-mmu-ni-quer

Un dossier de presse bien garni pour l’arrivée d’un colonel des pompiers, plutôt étonnant quand ces dernières années le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de Mayotte ressemblait à la « Grande muette ». Nous avons donc cherché à savoir qui se cachait sous ce nouveau képi, et quelles étaient les motivations du colonel Fabrice Terrien, 48 ans, pour ce service de 650 agents, dont 224 professionnels, 380 volontaires, et 46 dans l’administration.

Le JDM : Vous êtes arrivé le 1er octobre d’un département, l’Isère, où vous avez passé 13 ans. Pourquoi Mayotte ?

Fabrice Terrien : « Tous simplement parce que je cherchais un poste de directeur départemental, et que celui de Mayotte était vacant. Mais aussi parce que il y a ici un enjeu de sécurité civile, et un enjeu managérial d’une organisation encore jeune puisque le SDIS n’existe que depuis 2014, auparavant les agents dépendaient directement du conseil général.
J’ai donc fait mes premiers pas au sein des 6 SDIS de l’île, et je vais poursuivre en activant le relationnel avec la police et la gendarmerie, ainsi que les élus et les représentants du personnel. »

Avez-vous déjà noté des manques ?

Fabrice Terrien : « C’est un peu tôt pour le dire, je n’ai pu que constater des écarts avec la métropole, en casernement et sur l’aguerrissement des hommes et femmes qui y travaillent. L’immobilier va bénéficier d’un plan pluriannuel d’investissement de 35 millions d’euros jusqu’en 2023. En Petite Terre, la démolition de l’ancien CRA est bien avancée, la construction devrait démarrer début 2019.
A l’issue de mes visites et mes rencontres, je rédigerai un « rapport d’étonnement » pour fin décembre, qui tire son nom de tous les éléments singuliers, que je porterai à l’intention du préfet. Car si le bloc communal représenté par le conseil départemental, les commune et les EPCI, financent, avec un budget de 20,8 millions d’euros pour 2018, c’est le préfet qui conduit les actions opérationnelles, avec en appui le conseil d’administration, présidé par le Département.
De ce rapport naitra une feuille de route avec des objectifs à court, moyen et long terme. Ce sera un nouveau contrat opérationnel, mon arrivée me permet de rebattre les cartes. »

Les urgences aux personnes : une très grande majorité des interventions

On entend souvent critiquer une arrivée tardive des pompiers. Que dit le contrat opérationnel actuel ? Quelles sont vos contraintes ? Comment cataloguez-vous une urgence ?

Fabrice Terrien : « Nous ne devons pas dépasser 20 minutes de temps d’intervention en moyenne, nous avons pour cela 65 pompiers en départ immédiat depuis une caserne. Mais il faut prendre en compte plusieurs facteurs. La saturation du réseau routier sur certains créneaux horaires est le premier. Mais il faut que je vous détaille le mode d’intervention. Lorsque quelqu’un compose le 18, nous intervenons systématiquement s’il s’agit d’un feu ou d’une inondation. Mais sur les personnes, tout dépend de l’urgence. Les détresses vitales sont traitées immédiatement. Si ce n’est pas le cas, nous provoquons une régulation médicale, nous basculons vers le SAMU qui analyse la demande. Leur médecin régulateur va qualifier le degré d’urgence, et envoyer en fonction un médecin, ou conseiller le mode de soin à distance ou faire partir une ambulance privée. Si elles sont toutes sollicitées, on nous rebascule la demande, il peut donc se passer facilement 20 minutes entre ces opérations. »

Alors l’arrivée de camion vide sur une zone d’incendie comme on a pu les connaître, ce ne sera qu’un vieux souvenir ?!…

La caserne de Mamoudzou

Fabrice Terrien : « Nous sommes dans une démarche de modernisation, en matériel et en homme, pour tendre vers les standards métropolitains. N’oublions pas qu’ici, il y a de vraies spécificités, sur les 13.746 interventions en 2017, 600 ont été des accouchements ! »

Si le colonel du SDIS veut communiquer c’est pour « faire rayonner ce corps afin que ceux qui en font partie soient fiers et que cela suscite des vocations. » Donc direction les réseaux sociaux, avec des comptes twitter, facebook, qu’il alimentera lui-même avec son directeur adjoint, Frédéric Robert, qui a assuré « avec brio » l’intérim de la direction du SDIS en attendant sa nomination. Il prend officiellement son commandement ce vendredi lors d’une cérémonie place de la République.

Propos recueillis par Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139528
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139528
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139528
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139528
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139528
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139528
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com