24.9 C
Dzaoudzi
mardi 23 juillet 2024
AccueilorangeAgnès Buzyn confirme la création d’une ARS Mayotte « à l’horizon 2020...

Agnès Buzyn confirme la création d’une ARS Mayotte « à l’horizon 2020 »

Sans surprise, c'est Xavier Montserrat, ancien directeur de l'antenne locale de l'ARS OI, qui va piloter cette préfiguration de l'ARS en nom propre à Mayotte, puisqu'il vient d'en être nommé directeur général ajoint pour cette période de transition. Une des mesures du Plan avenir pour Mayotte.

L’autonomie de décisions, Mayotte a commencé à la demander pour l’Agence Régionale de Santé Océan Indien (ARS OI), après avoir constaté un déficit de dotations vers notre territoire au profit de La Réunion. Notamment du Fonds d’Intervention Régional (FIR). Ces deux points étaient inscrits au Plan avenir pour Mayotte, et viennent d’être confirmés par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, dans un communiqué.

Et ses propos sont conformes aux engagements. C’est « à l’horizon » 2020 que cette agence autonome verra le jour, mais une autonomie qui n’empêchera pas une collaboration indispensable entre les deux départements français de l’océan Indien, notamment « l’élargissement de la mutualisation entre La Réunion et Mayotte » pour une « bonne gouvernance de la santé », et « prendre en compte les coopérations à développer entre ces deux départements ». Rappelons toutefois que Mayotte est provisoirement sorti du Groupement hospitalier de Territoire (GHT) et ne compte pas le réintégrer.

Une gouvernance locale en santé

Xavier Montserrat, nommé DG préfigurateur

De même, le FIR a été doublé comme prévu, et le sera de nouveau en 2019 « pour augmenter les moyens consacrés à la prévention ». Où il devrait atteindre 15,6 millions d’euros selon les chiffres donnés au plan Mayotte. Rappelons que la dépense de santé par habitant et par an se montait à 900 euros à Mayotte contre 3.000 euros à La Réunion en 2016.

Martine Ladoucette, la nouvelle directrice générale de l’ARS OI, va œuvrer avec Xavier Montserrat, qui a évolué du poste de directeur de la délégation de l’île de Mayotte, à celui de directeur général-adjoint préfigurateur de cette nouvelle agence, depuis le 1er septembre 2018.

Leur collaboration est un des maillons de la double organisation mise en place pour cette bascule, puisque l’ARS Mayotte va dépendre directement du ministère de la Santé. L’autre est un groupe de travail inter-administration au niveau national. A deux niveaux de réorganisation donc, et avec quatre priorités : la gouvernance locale en santé, le développement de politique de santé publique et de prévention, des mesures spécifiques sur l’offre de soins, et des mesures en matière de ressources humaines en santé afin de renforcer l’attractivité de l’île.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139513
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139513
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139513
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139513
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139513
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139513
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...