27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilOcéan IndienL’adaptation du droit du sol à Mayotte concernera également les enfants déjà...

L’adaptation du droit du sol à Mayotte concernera également les enfants déjà nés

Par 100 voix contre 25, le projet de loi Asile immigration a été adopté mercredi 1er août à l’Assemblée. Il prévoit notamment l’adaptation du droit du sol à Mayotte. Le texte concerne les enfants à naître, mais également les enfants déjà nés, d'après une disposition introduite par Ramlati Ali.

C’est un alinéa 6 qui est passé presque inaperçu. Introduites par Ramlati Ali (LRM) en commission des lois de l’assemblée et adoptées en 2e lecture à l’Assemblée nationale le 26 juillet dernier, ces quelques lignes, transmises par le sénateur Thani Mohamed, précisent la situation des enfants nés de parents étrangers avant la promulgation de la nouvelle loi. Elles viennent s’ajouter à l’article défendu par le sénateur depuis plusieurs mois sur l’adaptation du droit du sol à Mayotte.

Les articles de l’adaptation du droit du sol à Mayotte dont son alinéa 6 à l’article 9 ter

Et elles sont lourdes de conséquences.  Le texte prévoit ni plus ni moins que d’exiger pour les enfants déjà nés à Mayotte de parents étrangers, une présence régulière de leurs parents d’au moins 5 ans pendant la période exigée aux articles 21-7 et 21-11 du Code civil, c’est-à-dire « une période continue ou discontinue d’au moins cinq ans, depuis l’âge de onze ans. »*

Sur le terme de présence « régulière » exigé à un des parents, le sénateur Thani Mohamed précise que pour une aussi longue période, 5 ans, il ne peut s’agir que d’une présence en situation administrative  régulière.

“Présence régulière”

Pourtant, la « présence régulière » sujette à interprétation a été explicitement précisée dans la partie déjà connue de l’adaptation du droit du sol à Mayotte pour les enfants nés moins de trois mois avant la promulgation de la loi. Dans cette situation le texte exige,  la présence d’un des parents de manière régulière, sous couvert d’un titre de séjour, et de manière ininterrompue depuis plus de trois mois, à la naissance de l’enfant.

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi (LRM) “remercie Ramlati Ali d’avoir repris ses amendements en commission des lois”

L’alinéa 6 concernant les enfants nés plus de trois mois et jusqu’à 18 ans  avant la promulgation ne précise pas « sous couvert d’un titre de séjour ». On peut voir dans cette imprécision une volonté de laisser la liberté au juge  d’interpréter le terme de « manière régulière».

Plusieurs milliers d’enfants nés à Mayotte pourraient être concernés par cette restriction du droit du sol, pas seulement les naissances à venir.

On peut voir dans cet ajout une double finalité :

– freiner les situations où les mineurs de parents étrangers sont confiés à des proches,
– encourager les reconduites des familles entières, mineurs compris.

La loi asile immigration devrait être promulguée dans les prochains jours par le président de la République Emmanuel Macron.

Axel Lebruman

*L’article 21-7  stipule « Tout enfant né en France de parents étrangers acquiert la nationalité française à sa majorité si, à cette date, il a en France sa résidence et s’il a eu sa résidence habituelle en France pendant une période continue ou discontinue d’au moins cinq ans, depuis l’âge de onze ans. »

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139523
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139523
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139523
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139523
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139523
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139523
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com