19.9 C
Dzaoudzi
mardi 5 juillet 2022
AccueilorangeAbsence de Prud’hommes : début du bras de fer avec le gouvernement

Absence de Prud’hommes : début du bras de fer avec le gouvernement

.
Un code du travail sans prud’hommes

Le conseil de prud’hommes (CPH) est chargé de régler les conflits individuels entre employeurs et salariés liés au contrat de travail de droit privé.

Comme le JDM le rapportait, les syndicats patronaux et de salariés n’ont pas digéré le report de sa mise en place. En représailles, et dans un courrier daté du 12 octobre 2017 (Lire courrier conseil de prud’hommes) et adressé aux ministres de la Justice, des Outre-mer, et du Travail, les patrons et représentants des salariés des organisation UI CFDT, UD FO, CGT Ma, Medef, CGPME et CFE CGC, justifient leur décision de ne plus envoyer de représentants au tribunal de Travail.

Ils évoquent le décret 2016-1398 du 18 octobre 2016 qui prévoit « le report au 31 décembre 2017 au plus tard de la création d’un conseil des prud’hommes à Mayotte ». Etant donné que le code du travail de droit commun s’applique à partir du 1er janvier 2018, la mise en place des prud’hommes à cette date pouvait se comprendre, c’est du moins ce qu’ils avaient demandé. Or, le gouvernement n’envisage pas de prud’hommes d’ici 4 ans… en 2022.

Infraction de sédition

Alain Gueydan, le directeur de la Direction du travail, s’en était expliqué en évoquant un problème de « représentativité des partenaires sociaux », celle des patrons en l’occurrence, « puisqu’on ne connaît pas le poids du Medef, de la CGPME ou de la CAPEB ». Le gouvernement met aussi en balance la compétence des délégués, ce que fustigent les représentants des syndicats « on ne peut pas considérer dans ce cas qu’ils sont bons pour être assesseurs au tribunal du Travail ! », avait rétorqué FO. D’où le boycott. Les organisations syndicales décidant de « mettre fin à la désignation d’assesseurs ».

Selon nos renseignements, les assesseurs déjà inscrits sur la liste fournie par les partenaires sociaux seront dans l’obligation de siéger, le contraire constituerait une « infraction de sédition ». Par la suite, et si le blocage persiste, les audiences pourraient être reportées.

Les partenaires sociaux estiment que le dialogue social est « mis à mal volontairement par le gouvernement à Mayotte » et demandent la mise en place « en procédure accélérée d’un conseil des prud’hommes à Mayotte dès janvier 2018 » et « des moyens de formation de leurs futurs conseillers prud’hommes ».

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

L’OFII pleinement opérationnel à Mayotte pour assurer l’intégration des étrangers régularisés

139533
Ce lundi s’est tenue l’inauguration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration à Mayotte au sein de l’espace Coralium à Kaweni. Présent à l’occasion, son directeur général n’a pas manqué de rappeler les missions de l’OFII dans le cadre du Contrat d’intégration républicain. 12 agents sont désormais en mesure de faire les suivis nécessaires.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Elisabeth Borne, Mayotte, projet de loi pouvoir d'achat, Issa Abdou

Issa Abdou replace les enjeux de Mayotte au cœur du projet de loi « Pouvoir...

139533
Battu au 2ème tour dans la circonscription sud par le député sortant Mansour Kamardine, c’est peu de dire qu’Issa Issa Abdou se préparait à ces élections législatives. Il n’a d’ailleurs pas tout à fait tourné la page si l’on en croit le courrier qu’il vient d’adresser à la première ministre Elisabeth Borne, une liste de demandes pour que Mayotte figure en bonne place dans la prochaine loi « Pouvoir d’achat »
Gérald Darmanin, Mayotte, Outre-mer

Le ministère de l’Intérieur reprend le portefeuille des outre-mer

139533
Le nouveau gouvernement d’Elisabeth Borne a été dévoilé ce lundi 4 juillet par un communiqué de l’Elysée. L’outre-mer est absorbé dans le ministère de l’intérieur, comme une réponse sécuritaire au défi de ces territoires.

Mairie de Bouéni : dernières sommations avant un éventuel préavis de grève

139533
Le syndicat SNUTER FSU, dans un courrier adressé au maire de Bouéni vendredi dernier, a fait savoir qu’il souhaitait une « négociation préalable avant dépôt de préavis de grève ». Le syndicat demande «...

Susciter le débat et l’échange, le pari réussi du premier festival durable de Mayotte

139533
Aux abords de Musical plage ce samedi, l’ambiance festive était de mise. L’association Yes We Can Nette organisait son premier festival éco musical. Malgré l’absence de la délégation sénatoriale, dont la présence était attendue pour aborder la problématique de la gestion des déchets dans les territoires ultramarins, le sujet n’en est pas moins resté central.
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139533
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com