19.9 C
Dzaoudzi
mardi 5 juillet 2022
AccueilEconomieCAPAM : Redresser la barre, avant d'envisager une embellie

CAPAM : Redresser la barre, avant d'envisager une embellie

Les agents de la CAPAM avaient manifesté devant la DAAF
Les agents de la CAPAM avaient manifesté devant la DAAF cette semaine

Après 5 jours de grève, les représentants syndicaux CFDT de la CAPAM sont ressortis soulagés de la réunion du Comité Local du plan de redressement de leur Chambre, qui se tenait à la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, sur convocation du préfet.

Outre le directeur de la DAAF, y participaient 4 élus de la CAPAM, le représentant du SGAR de la préfecture, 2 délégués syndicaux et des représentants du Conseil départemental.

La priorité commune désormais est la signature du Contrat d’objectifs et de Performance (COP) : « Il devrait être signé au plus tard le 15 février et permettra d’élaborer le budget avec la préfecture et le conseil départemental », nous explique Zaïnaba Hamadi, Assistante de direction à la CAPAM, et syndiquée CFDT. Le conseil départemental s’y engage à hauteur de 300.000 euros.

Comme les salariés de la CAPAM, Jean-Michel Bergès, le directeur de la DAAF évoque des échanges « pacifiés », et donne les priorités pour sortir la CAPAM de l’ornière, c’est à dire d’un trou de 900.000 euros. « Outre la signature urgente du COP, l’Etat s’engage à chercher une subvention exceptionnelle, en démarchant les ministères, et à appuyer un prêt bancaire. Mais la condition première est la mise en application du Plan de redressement. »

Les fonds de tiroir

Une semaine agitée pour Jean-Michel Bergès dont la DAAF était sous protection policière
Une semaine agitée pour Jean-Michel Bergès dont la DAAF était sous protection policière

Sans stabilisation de la masse salariale, point d’avancées à attendre donc. Les salariés évoquent 7 démissions d’agents, et 2 mises en disponibilité, « mais il ne doit pas y avoir de recrutement de CDD supplémentaire qui grèverait la masse salariale, à moins de trouver des conventionnements qui les financent ».

Zaïnaba évoque la piste d’une Convention pluriannuelle qui n’était pas activée, « nous allons dès lundi déposer des remboursements de 40.000 euros », annonce-t-elle, « et le Conseil départemental s’est engagé à aider la filière pêche avec 90.000 euros. »

Les agents se réjouissent de la décision de la préfecture, qui exerce une tutelle renforcée depuis 2 mois, d’avoir accordé le versement du 13ème mois de l’année 2016, « nous le toucherons en mars prochain », mais Jean-Michel Bergès met en garde, « nous avons des difficultés à budgétiser les salaires de janvier et février, la CAPAM va donc devoir chercher des missions pour rester à flot et rembourser l’emprunt à venir. »

La directrice mutée

Quant aux autres revendications, elles devront faire l’objet de négociations à venir en interne, comme l’indexation, qui doit se référer au statut des Chambres d’agriculture nationale, la médecine du travail, la retraite complémentaire, « à nous de le budgétiser pour l’année 2018 », indique la jeune femme.

Reste le sort de la directrice de la CAPAM, Naïla Bouram Colo, dont le président Mouslim Payet nous indiquait vouloir se séparer, « elle reste dans la structure, mais pourrait quitter son poste de directrice par interim. »

Le parc automobile doit faire l’objet d’un inventaire, et les services devraient reprendre doucement leur cours. Les salariés se disent « vigilants », sur la suite, de son côté le directeur de la DAAF avertit « d’une reconstruction lente et douloureuse ».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

L’OFII pleinement opérationnel à Mayotte pour assurer l’intégration des étrangers régularisés

139533
Ce lundi s’est tenue l’inauguration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration à Mayotte au sein de l’espace Coralium à Kaweni. Présent à l’occasion, son directeur général n’a pas manqué de rappeler les missions de l’OFII dans le cadre du Contrat d’intégration républicain. 12 agents sont désormais en mesure de faire les suivis nécessaires.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Elisabeth Borne, Mayotte, projet de loi pouvoir d'achat, Issa Abdou

Issa Abdou replace les enjeux de Mayotte au cœur du projet de loi « Pouvoir...

139533
Battu au 2ème tour dans la circonscription sud par le député sortant Mansour Kamardine, c’est peu de dire qu’Issa Issa Abdou se préparait à ces élections législatives. Il n’a d’ailleurs pas tout à fait tourné la page si l’on en croit le courrier qu’il vient d’adresser à la première ministre Elisabeth Borne, une liste de demandes pour que Mayotte figure en bonne place dans la prochaine loi « Pouvoir d’achat »
Gérald Darmanin, Mayotte, Outre-mer

Le ministère de l’Intérieur reprend le portefeuille des outre-mer

139533
Le nouveau gouvernement d’Elisabeth Borne a été dévoilé ce lundi 4 juillet par un communiqué de l’Elysée. L’outre-mer est absorbé dans le ministère de l’intérieur, comme une réponse sécuritaire au défi de ces territoires.

Mairie de Bouéni : dernières sommations avant un éventuel préavis de grève

139533
Le syndicat SNUTER FSU, dans un courrier adressé au maire de Bouéni vendredi dernier, a fait savoir qu’il souhaitait une « négociation préalable avant dépôt de préavis de grève ». Le syndicat demande «...

Susciter le débat et l’échange, le pari réussi du premier festival durable de Mayotte

139533
Aux abords de Musical plage ce samedi, l’ambiance festive était de mise. L’association Yes We Can Nette organisait son premier festival éco musical. Malgré l’absence de la délégation sénatoriale, dont la présence était attendue pour aborder la problématique de la gestion des déchets dans les territoires ultramarins, le sujet n’en est pas moins resté central.
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139533
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com