30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 décembre 2021
AccueilEconomiePort de Longoni: Le département renvoie la responsabilité des blocages sur MCG

Port de Longoni: Le département renvoie la responsabilité des blocages sur MCG

Le président du Conseil départemental reprend la parole dans le dossier du port de Longoni. Dans un communique-sur-les-tarifs-du-port diffusé ce jeudi matin, il entend «clarifier la situation concernant les tarifs» applicables au port.
Ainsi, le département explique que l’ensemble des tarifs portuaires soumis par MCG, l’exploitant du port, ont été approuvés (les outillages publics, le remorquage, les droits de ports et redevances sur marchandises). «Ils sont actuellement appliqués par MCG», précise le CD.

Les grues et les matériels de MCG sur le port de Longoni
Les grues et les matériels de MCG sur le port de Longoni

Seuls, ceux relatifs «aux grues et RTG» n’ont pas été approuvés par le Conseil départemental. Car sur ces tarifs, «le Département a fait diligenter, aux mois d’avril et mai 2016, une expertise, visant à apprécier leur bien-fondé. Celle-ci a conclu au caractère excessif et non justifié de ces tarifs», indique le département. «Par conséquent, et en raison de son attachement à la lutte contre la vie chère, le Département a fait part à la société MCG de son refus de valider ces tarifs et l’a invitée à lui soumettre une proposition tarifaire révisée. MCG a refusé de revoir les tarifs des grues et RTG à la baisse», provoquant ainsi le blocage actuel.

Pour débloquer la situation, le Département indique avoir «proposé l’organisation d’une conciliation, afin que soient déterminés, avant la fin de l’année, des tarifs de grues et de RTG acceptables par tous. MCG n’a jamais répondu à cette sollicitation. Toujours, dans l’optique de sortir de cette situation de blocage, le Conseil départemental a provisoirement validé les tarifs des grues et RTG en invitant le délégataire à prendre part activement aux concertations proposées. Cet arrêté était entaché d’illégalité, dans la mesure où, contrairement à ce qu’il prévoyait, ces tarifs de grues et RTG ne pouvaient être appliqués avant le 1er janvier 2017. Il a donc été retiré par le Conseil départemental.»

Par la suite, le Département affirme enfin avoir «proposé à MCG de réunir une commission de conciliation à la fin du mois de novembre, afin que des tarifs de grues et de RTG soient fixés avant la fin de l’année et puissent être appliqués dès le 1er janvier 2017. MCG a refusé cette conciliation, entretenant la situation de blocage actuelle.»

Bref, nous sommes toujours dans l’impasse mais le département pose clairement sa vision des choses, renvoyant la responsabilité des tensions actuelles à la société d’Ida Nel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.