19.9 C
Dzaoudzi
mardi 5 juillet 2022
AccueilEconomiePort de Longoni: Le département renvoie la responsabilité des blocages sur MCG

Port de Longoni: Le département renvoie la responsabilité des blocages sur MCG

Le président du Conseil départemental reprend la parole dans le dossier du port de Longoni. Dans un communique-sur-les-tarifs-du-port diffusé ce jeudi matin, il entend «clarifier la situation concernant les tarifs» applicables au port.
Ainsi, le département explique que l’ensemble des tarifs portuaires soumis par MCG, l’exploitant du port, ont été approuvés (les outillages publics, le remorquage, les droits de ports et redevances sur marchandises). «Ils sont actuellement appliqués par MCG», précise le CD.

Les grues et les matériels de MCG sur le port de Longoni
Les grues et les matériels de MCG sur le port de Longoni

Seuls, ceux relatifs «aux grues et RTG» n’ont pas été approuvés par le Conseil départemental. Car sur ces tarifs, «le Département a fait diligenter, aux mois d’avril et mai 2016, une expertise, visant à apprécier leur bien-fondé. Celle-ci a conclu au caractère excessif et non justifié de ces tarifs», indique le département. «Par conséquent, et en raison de son attachement à la lutte contre la vie chère, le Département a fait part à la société MCG de son refus de valider ces tarifs et l’a invitée à lui soumettre une proposition tarifaire révisée. MCG a refusé de revoir les tarifs des grues et RTG à la baisse», provoquant ainsi le blocage actuel.

Pour débloquer la situation, le Département indique avoir «proposé l’organisation d’une conciliation, afin que soient déterminés, avant la fin de l’année, des tarifs de grues et de RTG acceptables par tous. MCG n’a jamais répondu à cette sollicitation. Toujours, dans l’optique de sortir de cette situation de blocage, le Conseil départemental a provisoirement validé les tarifs des grues et RTG en invitant le délégataire à prendre part activement aux concertations proposées. Cet arrêté était entaché d’illégalité, dans la mesure où, contrairement à ce qu’il prévoyait, ces tarifs de grues et RTG ne pouvaient être appliqués avant le 1er janvier 2017. Il a donc été retiré par le Conseil départemental.»

Par la suite, le Département affirme enfin avoir «proposé à MCG de réunir une commission de conciliation à la fin du mois de novembre, afin que des tarifs de grues et de RTG soient fixés avant la fin de l’année et puissent être appliqués dès le 1er janvier 2017. MCG a refusé cette conciliation, entretenant la situation de blocage actuelle.»

Bref, nous sommes toujours dans l’impasse mais le département pose clairement sa vision des choses, renvoyant la responsabilité des tensions actuelles à la société d’Ida Nel.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

L’OFII pleinement opérationnel à Mayotte pour assurer l’intégration des étrangers régularisés

139125
Ce lundi s’est tenue l’inauguration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration à Mayotte au sein de l’espace Coralium à Kaweni. Présent à l’occasion, son directeur général n’a pas manqué de rappeler les missions de l’OFII dans le cadre du Contrat d’intégration républicain. 12 agents sont désormais en mesure de faire les suivis nécessaires.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Elisabeth Borne, Mayotte, projet de loi pouvoir d'achat, Issa Abdou

Issa Abdou replace les enjeux de Mayotte au cœur du projet de loi « Pouvoir...

139125
Battu au 2ème tour dans la circonscription sud par le député sortant Mansour Kamardine, c’est peu de dire qu’Issa Issa Abdou se préparait à ces élections législatives. Il n’a d’ailleurs pas tout à fait tourné la page si l’on en croit le courrier qu’il vient d’adresser à la première ministre Elisabeth Borne, une liste de demandes pour que Mayotte figure en bonne place dans la prochaine loi « Pouvoir d’achat »
Gérald Darmanin, Mayotte, Outre-mer

Le ministère de l’Intérieur reprend le portefeuille des outre-mer

139125
Le nouveau gouvernement d’Elisabeth Borne a été dévoilé ce lundi 4 juillet par un communiqué de l’Elysée. L’outre-mer est absorbé dans le ministère de l’intérieur, comme une réponse sécuritaire au défi de ces territoires.

Mairie de Bouéni : dernières sommations avant un éventuel préavis de grève

139125
Le syndicat SNUTER FSU, dans un courrier adressé au maire de Bouéni vendredi dernier, a fait savoir qu’il souhaitait une « négociation préalable avant dépôt de préavis de grève ». Le syndicat demande «...

Susciter le débat et l’échange, le pari réussi du premier festival durable de Mayotte

139125
Aux abords de Musical plage ce samedi, l’ambiance festive était de mise. L’association Yes We Can Nette organisait son premier festival éco musical. Malgré l’absence de la délégation sénatoriale, dont la présence était attendue pour aborder la problématique de la gestion des déchets dans les territoires ultramarins, le sujet n’en est pas moins resté central.
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139125
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com